KOMERLI

Vous pouvez recevoir ces messages directement dans votre boîte aux lettres électronique. Voir la note dans ce forum pour plus de détails.
Post Reply
User avatar
George
Staff
Posts: 3510
Joined: Fri Nov 14, 2003 4:35 am
Please type in these numbers: 46373: 1111
Location: Illawarra District, Australia
Contact:

KOMERLI

Post by George » Wed Aug 17, 2016 4:18 am


Ne sois pas en retard. KOMERLI.

(Cette histoire a été écrite par Kathryn Mary Murray, 13 ans, environ huit heures avant sa mort soudaine et inattendue.)

« La jeunesse éternelle. »

J'ai entendu le tintement d’une cloche. J’ai voulu regarder par ma fenêtre. J’ai vu à côté de la mienne une fenêtre éclairée de lumière; puis j’ai entendu une détonation. Ensuite j’ai observé la chose la plus excitante que vous ne pourriez jamais imaginer qu’il m’arrive. Des étincelles d’une lumière colorée et gaie ont flashé par la fenêtre située à coté de la mienne. C’était magique; c’était comme une impulsion. Cela m’a fait accourir de ma chambre à la pièce d’où parvenaient les éclairs de lumière.

En entrant, je n’ai rien pu voir, parce que la chambre était trop brillante, mais j'ai entendu cela : « La bague à ton doigt gauche est pour revenir; dis juste ‘maison’ et elle te ramènera chez toi. La bague à ton doigt droit est pour continuer ; dis juste ‘continue’ et tu continueras. ».

Puis, dans un souffle de fumée j’ai disparu. Quelques minutes plus tard, je me suis retrouvée dans un endroit qui avait l'air très triste et rebutant, mais tout d'un coup quelque chose d'étrange est arrivé. Un grand lion d’or est apparu et a commencé à chanter. De sa bouche sortait un son de toute beauté. Puis de l’herbe, des arbres, des montagnes, des ruisseaux, des fleurs et des animaux ont surgi de nulle part, et la terre ressembla au paradis. Ensuite le lion a chanté quelque chose d'autre et des petites personnes ont commencé à apparaître. Bientôt, il y avait un village entier de jeunes. J’ai pris mon courage et me suis rendue vers le lion. Alors j’ai dit : « Me voici. Qui es-tu ?”

«Je suis Komerli, le lion de la jeunesse, et tu es, ma chère, dans le pays de la jeunesse éternelle, là où personne n’atteint plus de vingt ans. Puis-je demander ce que tu fais ici, dans mon pays ? »

« Eh bien, Monsieur, je me suis réveillée et j’ai regardé par la fenêtre de ma chambre et j’ai vu des lumières colorées et gaies. Tandis que je regardais, quelque chose m’a fait accourir de ma chambre dans la chambre voisine. Quand je suis entrée, je ne pouvais rien voir, mais j'ai entendu cela : « la bague à ton doigt droit est pour continuer. »

« Hummmm », a déclaré le lion. « Veux-tu rester ici un moment, ou veux-tu rentrer chez toi ? »

J’ai réfléchi un instant et j’ai dit : « Qu'ai-je à perdre, je pourrais aussi bien rester ici. Est-ce que c’est d’accord, Monsieur ? »

« Oui, mais arrête de m’appeler Monsieur. Appelle-moi Komerli. D'accord ? Viens, allons te trouver un endroit où habiter. »

Alors que nous marchions ensemble, j'ai dit « Komerli, est-ce que je peux amener ma famille ici ? »

« Laisse-moi réfléchir un instant. Demande-moi plus tard. D'accord ? »


Traduction française : Agnès Spencer et Cécile Annat.

Post Reply